Une conception écologique de l’entrepreneuriat

GRP Blog . 17 janvier 2020 . Non classifié(e) Ressources Théorie

Défendre une conception écologique de l’entrepreneuriat peut sembler être une position exagérée, mais elle pourrait tout à fait faire l’objet d’un essai auquel nous nous attacherons prochainement.

L’écologie fait soit penser à une science de l’environnement, soit à un positionnement politique éventuellement partisan (ex : les verts en France). C’est aussi, pour ce qui nous intéresse ici, un état d’esprit s’agissant des relations à entretenir avec autrui.

L’interaction avec les autres éléments du vivant peut être libre ou parasité. Dans ce second cas, on peut distinguer trois formes de relation entre un hôte et un parasite : la symbiose, le parasitisme et le commensalisme. Dans ce dernier cas, l’hôte voit une partie de ses ressources détournée par son parasite. Ce dernier ne va pas nuire outre-mesure à son hôte dont il a besoin pour sa survie. Il peut y avoir, dans une certaine mesure, une forme de tolérance de l’hôte. Dans le cadre d’un parasitisme, la nuisance est forte. L’hôte est sensiblement affaibli et peut mourir. Lorsque la relation est symbiotique, la relation apporte aux deux organismes interagissant.

Nous sommes convaincus que l’entrepreneuriat doit être une relation de type symbiotique. Il est plus délicat d’affirmer qu’elle l’est, car force est de constater des formes déviantes, ou certains projets tirent parti d’une relation sans lui apporter en échange, du moins sans lui apporter suffisamment par rapport à la ressource obtenue.

L’entrepreneuriat est un phénomène fondamentalement partenarial car sans partenaire, pas de ressource et sans ressource, pas de projet. Mais plus encore, et certes selon une certaine éthique des affaires, les stratégies gagnant-gagnant à mettre en place appelle une relation symbiotique. Le porteur de projet cherchera ce type de relation durable. Nous y reviendrons lors des chapitres sur les parties prenantes (voir l’épisode 10 de la Web-série saison 1) et sur l’écosystème (voir l’épisode 12 de la Web-série saison 1).

Pr. Thierry Verstraete

Episode 10 : les parties prenantes

Episode 12 : l’écosystème